Accueil général du Site Sainte Trinité
Accueil Environnement Numérique de Travail
Cahier de Texte
Plateforme de téléchargement des cours
Consultation des notes, sanctions, et solde comptable
Brevet informatique
Tout sur l'orientation
Messagerie électronique
Blog Dyslexie
   
 
 
 
 
     
 
ORIENTATION
 
Après la seconde
 
Que faire après le baccalauréat ?

En fonction de la série que l'élève aura choisi, il s'orientera vers la filière de l'enseignement supérieur qui lui correspondent.

Consulter les guides de l'Onisep :

Que faire avec un Bac L ?
Que faire avec un Bac ES ?
Que faire avec un Bac S ?

Choisir ses études supérieures dans l'Académie Aix Marseille

Les formations courtes :

Le D.U.T. : Diplôme universitaire de technologie, préparé dans les Instituts Universitaires de Technologie. 25 spécialités dans la production ou les services.
Consulter la liste des spécialités

Le B.T.S. : Brevet de technicien supérieur, qui se prépare dans les sertions BTS des lycées.
106 spécialités dans les secteurs du management des unités commerciales, techniques physiques pour l'industrie et le laboratoire, design d'espace, etc.
Consulter la liste des spécialités

Les formations longues :

Les Universités :
Licence (3 ans)
Master (5 ans)
Doctorat (8 ans)

Télécharger le guide de l'Onisep sur le schéma européen LMD (Licence Master Doctorat)

Les écoles supérieures :
Les écoles supérieures sont des établissements sélectifs publics ou privés. L'enseignement prépare à des pratiques professionnelles spécialisées. Par exemple dans les domaines des sciences de l'ingénieur, de l'architecture, du commerce et de la gestion, ou encore de la traduction, de l'interprétariat, du journalisme.

Parmi les écoles supérieures, les "grandes écoles" forment des ingénieurs et des managers de haut niveau, mais aussi des spécialistes de l'art, des lettres et des sciences humaines.

Les formations au sein des grandes écoles et des écoles spécialisées s'effectuent généralement en 5 ans. Elles incluent deux années de préparation initiale, soit au sein de l'établissement lui-même, soit dans des établissements secondaires. Ces écoles permettent le plus souvent d'obtenir un diplôme de niveau bac + 5 équivalant au grade de master.

Guide Onisep : les prépas littéraires
Guide Onisep : les prépas économiques
Guide Onisep : les prépas scientifiques

 

Haut de page

Comprendre la procédure Admission Post Bac (APB)
Source : Le café pédagogique


Admission Post Bac, ou APB, est la procédure à suivre, désormais obligatoire pour tous les bacheliers français qui souhaitent entrer dans une filière d’enseignement supérieur, à l’exception de différentes écoles (la liste des filières concernées par APB est précisée sur le site).

Il s’agit tout d’abord d’une procédure informatisée de recueil de vœux, puis d’affectation en fonction de plusieurs critères (capacités d’accueil dans les filières, ordre des vœux, avis
des établissements pour les filières sélectives).
Mais APB comprend aussi un volet d’informations et d’explications, notamment un guide du candidat, à lire très attentivement. Il permet enfin, pour certaines universités, de rentrer dans une procédure d’orientation active, déconnectée du processus d’affectation, dans laquelle les
candidats peuvent recevoir des conseils et prendre rendez-vous pour des entretiens (les pages dédiées à l’orientation active sont accessibles à partir de la rubrique " votre académie " sur la page d’accueil).

APB est une procédure relativement complexe, mais tous les professeurs principaux et tous
les conseillers d’orientation ont été invités à suivre une formation APB. N’hésitez surtout pas
à les contacter si vous en sentez le besoin. De nombreuses académies et l’Onisep proposent
par ailleurs des guides en ligne qui peuvent vous donner des informationsutiles.
Le site : http://www.admission-postbac.fr/index.php

 
Ne loupez pas une étape
Au cœur d’APB se trouve la procédure informatisée d’affectation des bacheliers (tous, pas seulement ceux de l’année) souhaitant poursuivre des études dans l’enseignement supérieur. Elle se déroule en plusieurs étapes, après une phase d’information, ouverte sur le site dès le 3 décembre 2009.
A noter dans les nouveautés de l’année, l’extension aux écoles d’architecture et la prise en compte de la réforme des études de santé (1ère année commune avec la pharmacie)
 
1ère étape : 20 janvier – 20 mars. Enregistrement des vœux

Pour faciliter les opérations, APB propose en téléchargement un guide général du candidat détaillant les actions à effectuer pour établir la connexion, identifier le candidat et enregistrer ses vœux. De nombreuses académies et régions éditent aussi un guide local, précisant les spécificités du territoire. Ces guides sont distribués aux élèves dans chaque établissement, accompagnés parfosi d’une lettre aux parents.

Lisez attentivement ces guides ainsi que celui de l’Onisep sur Admission post bac.
Si vous avez laissé passer la date, la procédure d’admission complémentaire de juin est pour vous … mais seulement là où il y a des places vacantes.

Le classement des vœux peut être modifié jusqu’au 4 juin 2010.

En effet, au fur et à mesure que les candidats accumulent de l’information, ils peuvent souhaiter modifier l’ordre de leurs choix (par contre il est impossible d’en rajouter). Cette hiérarchie est décisive, car un candidat affecté sur un de ses vœux, par exemple le 3ème, ne sera considéré pour aucun de ses vœux suivants (et libérera même une place s’il avait été retenu pour l’une de ces formations).

Les dossiers papier pour les filières sélectives doivent être envoyés avant le 2 avril 2010.

2ème étape : les 3 phases d’admission de juin et de juillet

En fonction des capacités d’accueil des filières générales, des vœux des candidats et des retours des filières sélectives, un premier ensemble d’affectations est prononcé, consultable du 10 au 13 juin.
Cette phase concerne environ 80% des candidats, qui n’ont plus alors, s’ils acceptent définitivement cette affectation, qu’à procéder à l’inscription administrative correspondant à leur affectation, sous réserve, toutefois, de l’obtention du baccalauréat. Dans cette phase, sont affectés aussi bien des candidats dans des filières non saturées (philosophie par exemple ou sciences exactes ou certaines langues) que des candidats qui ont demandé des filières hyperprisées tels arts plastiques en Ile- de-France et qui sont alors tirés au sort parmi les bacheliers franciliens de l’année, considérés comme prioritaires par rapport aux autres.

Pensez donc à vous renseigner sur les statistiques de demandes correspondant à vos vœux et formulez-les en connaissance de cause. Peut-être d’autres établissements sont moins demadés pour une formation identique. N’oubliez pas que vous êtes en général prioritaire dans votre académie.

Au fur et à mesure des places libérées par désistement (non réussite au bac, départ à l’étranger, acceptation dans une filière hors APB) les candidats en attente à l’issue de la première phase se voient proposer des affectations.

Attention à ne pas refuser alors la proposition, car vous seriez considéré comme démissionnaire et n’entreriez plus dans le processus.
Vous pouvez en revanche , à chaque phase, sauf la dernière, répondre un « oui, mais » ou un « non, mais » qui vous laisse en course pour une phase ultérieure, au cas où des places redeviendraient disponibles pour un vœu plus élevé.

Les candidats qui n’ont pas obtenu d’affectation à l’issue de ces phases doivent suivre la procédure complémentaire qui se déroule depuis fin juin jusqu’à septembre.

Regardez dans le guide Onisep APB à quoi mènent les réponses « oui, mais » et « non, mais». Vous aurez peut-être envie de les utiliser.

Ne pas oublier la dernière étape, l’inscription administrative, qui se déroule directement dans l’établissement.

Toutes les procédures sont décrites dans le guide téléchargeable sur le site APB ou celui réalisé par l’Onisep, un peu plus détaillé :

Le site Admission post bac
Le guide de l’Onisep sur APB 2010


Découvrez la totalité du Guide post-bac du lycéen
http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/109_Sommaire.aspx
Haut de page